Entités spirituelles nocives

Les entités spirituelles nocives sont des entités à fréquences vibratoires très basses (appelés aussi démons ou anges déchus, djinn, esprits diaboliques…). Elles sont immatérielles. Ce sont des consciences individuelles qui veulent imposer leurs pensées.

Elles n’ont aucune compassion, elles n’ont qu’un objectif : détruire l’âme humaine, lui faire perdre toute dignité, la tenter. Elles la maudissent et veulent lui insuffler que des mensonges, des doutes pour l’amener à ne jamais croire et connaître à l’amour inconditionnel. Cela va de la simple influence à la possession totale du « corps/âme/ esprit » des personnes lorsque celles-ci ont touché à des niveaux occultes supérieurs.

En participant à des rituels de magie noire, à des séances de spiritisme (planche de ouija), à l’écriture automatique, on s’expose à attirer ces entités qui n’ont qu’une seule intention, provoquer des angoisses de mort, perdre notre discernement de la réalité, perdre notre libre-arbitre et surtout notre conscience de qui on est.

Par exemple dans les collèges, les enfants s’amusent aux tables tournantes. Ils appellent des esprits pour leur poser des questions. Ils n’ont aucune conscience de la dangerosité de ces rituels. Il est arrivé des témoignages terribles où des forces se sont emparées des jeunes et ont changé leur personnalité.

Lorsque nous avons des failles, des brèches en nous (dus à la perception émotionnelle que nous avons eue de l’événement traumatique) ou si nous allons dans des lieux où il y a de l’alcool, de la drogue, des orgies de tout ordre, elles aliènent notre âme à leurs mensonges, à leurs doutes et la manipulent pour renforcer encore plus d’angoisse, de colère, d’envie de meurtre ou autres.

Elles augmentent en nous notre polarité, elles veulent que nous jugions constamment et négativement les autres et soi-même.

Elles veulent que nous  détestions notre corps en nous suggérant qu’il est responsable de toute notre souffrance.

Nous sommes leur pantin entre leurs mains. Les religions ont eu leur part belle par l’entremise de leurs représentants pour augmenter cette polarité en nous.

La solution : ne tombons pas dans le piège de la peur et d’augmenter notre dualité (Bien/Mal). Nous n’avons pas à les chasser en premier lieu mais à découvrir nos failles et à y remédier. Nous devons nous « reposséder », c’est-à-dire redevenir Maître chez soi, de nos pensées, de nos actes, de nos émotions.

L’Amour inconditionnel, de la tolérance, du Pardon, d’une conscience éveillée, de la réconciliation, de l’honnêteté, de l’acceptation inconditionnelle, de la joie sont des vertus qui permettent à être Maître chez soi… A nous de développer ces vertus en nous et de nous réconcilier corps, âme et esprit, les amener à l’unité ! Ces entités n’auront plus alors aucune prise sur nous ! 

et, mattis id dolor. Aenean tristique in quis, velit, libero