Se libérer des âmes errantes

Que sont les âmes errantes possessives?

Pourquoi elles investissent les vivants ou qu’elles vivent dans leur proximité ?

Après la vie, la vie mais sous une autre forme… Pour certaines âmes, elles choisissent d’aller sur le chemin lumineux pour continuer à “vivre” d’une autre manière, pour d’autres une errance à la recherche de corps vivants.

Ce sont des âmes de personnes décédées (ou appelées esprit désincarnés, entités, fantômes…). qui errent à la recherche d’un corps chaud pour l’investir et s’y installer. 

Elles peuvent soit ne pas savoir qu’elles sont mortes lors d’un décès brutal, soit être retenues par des proches qui refusent leur départ, soit se sentir très coupables vis à vis d’eux, soit elles sont encore dans la rancœur, soit leurs croyances les empêchent d’accéder à la lumière ….

Elles naviguent entre deux plans (plan terrestre/ plan astral). Elles ont peur. Elles sont encore empreintes de leurs émotions à l’instant de leur mort et elles les ressassent indéfiniment. Elles peuvent ressentir un sentiment de rage si elles ont été torturées, assassinées par traîtrise ou autres, elles peuvent éprouver aussi de la culpabilité si elles ont commis des actes répréhensibles, elles peuvent vouloir s’auto-punir en restant figer dans cet état là.

Les âmes errantes sont dites possessives quand elles veulent contrôler la personne pour continuer à accomplir leurs actes comme si elles n’étaient pas mortes. Elles peuvent être néfaste quand elles amènent la personne investie à commettre un crime, à boire, à se droguer ou à avoir des dérives sexuelles.

Se libérer des âmes errantes

Il est essentiel de leur faire comprendre qu’elles parasitent une personne vivante. Elles peuvent nous parler au travers de la personne. C’est important de leur accorder cette écoute. Puis leur expliquer qu’elles doivent partir dans la lumière pour poursuivre leur chemin d’évolution. Lorsqu’elles sont d’accord, leur montrer la voie puis des personnes ou des êtres de lumières viennent les accompagner. Souvent au cabinet je récite la prière de “notre Père” pour qu’elles puissent partir en paix.

Je vous conseille de lire “les esprits possessifs” d’Edith Fiore ou “la violence faite à l’esprit” de Sergui Thigou

accumsan porta. elementum ante. risus Donec eleifend suscipit